« L’affaire Clara Miller » d’Olivier Bal

XO éditions 12/03/2020

J’attendais avec impatience ce nouveau roman d’Olivier Bal que j’ai découvert grâce à « Les limbes » un thriller teinté de fantastique. Avec « L’affaire Clara Miller », il abandonne le fantastique et offre un thriller hyper réaliste, nous emmenant pour un petit voyage dans le temps, du milieu des années 90 (93-95) au milieu des années 2000 (2006) à la rencontre de plusieurs personnages Mike Stilth une immense star, ses enfants Noah et Eva, son entourage Caan, Joan et d’autres, un improbable Duo Paul et Phil, mais surtout Clara, la victime autour de laquelle toute cette histoire est construite.

Ce roman se lit comme un recueil de témoignages, c’est là la patte d’Olivier Bal, chaque chapitre écrit à la première personne, nous fait vivre l’histoire à travers les yeux d’un personnage. Et quelle histoire !!! En effet, la vie rêvée de ces immenses stars adulées par ces nombreux fans n’est pas aussi rose que l’on pourrait s’y attendre. Et malgré le succès, l’argent, qu’en est-il de la liberté ?

Mike s’est isolé avec ses enfants qu’il cherche à tout prix à protéger des fans décrits et classés en fonction de leur degré d’idolâtrie (de folie même je dirais), des paparazzis et des journalistes. Les personnes autorisées à pénétrer le domaine dans lequel ils vivent sont choisies avec soin. Seulement voilà, y entrer peut coûter cher…

J’ai beaucoup apprécié, en plus du style d’Olivier Bal et des références musicales disséminées au fil des chapitres, le fait de mettre la victime en avant dans le titre et non le bourreau, ce que font sans cesse nos médias. Tout le monde connaît Fourniret, Heaulme, Mehra, mais qui se souvient de leurs victimes ?

Et surtout, ce thriller m’a permis de me replonger dans ces années synonymes pour moi d’adolescence, dans ce monde où nous étions connectés entre humains, sans artifices informatiques et sans devoir être en permanence joignable à cause d’un smartphone… Je me suis replongé aussi dans les musiques que j’écoutais à cette époque grâce à la station Rock 90 d’Amazon Music (j’écoute souvent de la musique en lisant) et, pour ces moments nostalgiques, je remercie beaucoup Olivier Bal.

Un commentaire sur “« L’affaire Clara Miller » d’Olivier Bal

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :