Le voyageur du doute par Maud Tabachnik

FLAMMARION 283 pages 02/10/2019

Retour de lecture peu évident à réaliser mais qui montre à quel point chercher à tout prix à faire entrer un roman dans une catégorie fausse notre jugement sur celui-ci. Suite à un défi lecture que nous nous sommes donnés à la médiathèque, de lire chacun un roman jeunesse, j’ai choisi « Le voyageur du doute » de cette grande auteure de noire qu’est Maud Tabachnik. Seulement, à la lecture de celui-ci, qui reprend les codes de la littérature jeunesse, surtout dans sa mise en forme, je trouve qu’il n’est pas accessible aux plus jeunes des lecteurs. Autant sur le fond de l’histoire que sur le vocabulaire utilisé, ce récit demande d’être un lecteur aguerri.

Je vais donc sortir de ma tête l’aspect jeunesse de ce roman qui par cette classification, risque si ce roman tombe entre les mains de trop novices lecteurs en fâcher plus d’un avec la lecture.

Simon et son chien Black sont deux êtres atypiques, se déplacement dans ce monde en transportant un sentiment de doute, envers la société et ses dérives. Oui Black aussi, réfléchit, il philosophe même en nous partageant sa vision sur le monde et les humains.

Rapidement, il rencontre un groupe de jeunes, trois jeunes hommes et deux jeunes filles, Flamberge, Beauregard, Safran, Arèle et Sonate qui tente de le dévaliser. En effet, ces derniers vivent également en marge de la société qu’ils souhaitent à leur manière déstabiliser en s’en prenant à l’argent un peu à la manière de Robin des Bois, sauf que les pauvres avec qui ils partagent le fruit de leurs larcins sont eux-mêmes. A Simon qui échange avec eux en essayant de par son expérience de les résonner, ils lui répondent : « Gagner ? Qui parle de gagner ? On a déjà perdu en venant au monde. »

Ce roman sous la forme d’un road movie est donc initiatique, philosophique, engagé également. Comme souvent dans ce genre de fiction qui mène à la réflexion, sa morale pourrait être : le monde est ce que nous en faisons.

Une lecture intéressante donc mais je le dis à nouveau à mettre entre les mains de lecteurs confirmés.

En référence à Black ce chien pensant, un titre de Renaud :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :