Pour seul pardon par Thierry Brun

Editions Jigal – 200 pages – 25 septembre 2021

Un roman noir, assez court, dans le cadre gris et humide des montagnes vosgiennes. Mais, attention à l’image de ses dernières, ce roman sans que l’on s’en rende compte, nous happe totalement.

Senones, village lorrain au pied des Vosges. C’est ici, dans l’un des coins de France où la désindustrialisation a été des plus forte qu’un entrepreneur local, magouilleur, bénéficie d’une certaine impunité grâce à un chantage à l’emploi. De plus, c’est l’un des seuls à accueillir d’anciens détenus en réhabilitation. C’est chez lui, qu’échouera Thomas Asano, ancien mercenaire dans les balkans. Travailleur et bon chasseur, il devient vite homme de confiance pour Léon Chevreux. Tout se passe plutôt bien jusqu’à ce qu’apparaisse une cargaison de drogue destinée à des malfrats nancéiens au moment même où Elise, la fille de Chevreux au même caractère se rapproche de Thomas. Décidément, il devient difficile de se faire oublier et de se construire un avenir différent du passé.

Sans que l’on s’en rende compte, Thierry Brun nous distille à petites doses, aux gouttes à gouttes, les éléments composants ce récit qui devient vite addictif. Il ne fait cependant que nous les livrer, à nous d’assembler le puzzle entre le présent, le passé, Béatrice et Elise, le vrai et le faux, l’imaginaire. Pour seul pardon, une expérience peu ordinaire de lecture. Sommes-nous totalement maîtres de notre destin ?

Un grand merci à Jimmy Gallier de Jigal éditions et à Thierry Brun pour ce sombre, très sombre voyage littéraire vosgien.

Le site de l’éditeur : http://polar.jigal.com/?page=liens&p=270

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :