D’Audace et de Liberté par Akli TADJER

Les escales – 304 pages – 25 Mai 2022

Plus qu’une suite, ce nouveau roman d’Akli Tadjer est un prolongement de son ambitieuse fresque historique commencée avec D’Amour et de Guerre.

Akli Tadjer longtemps publié chez les éditions Latès, nous offre avec son arrivée chez Les Escales, une fresque historique combinant ses talents de narrateur à la plume débordant d’humanité et un énorme travail documentaire. Nous suivons depuis le premier opus, le destin d’Adam Aït Amar, un jeune Kabyle arraché à ses terres natales, mais surtout à l’amour de sa vie pour combattre sur le front français contre l’envahisseur allemand.

Alors que l’on pensait son retour impossible en Algérie, nous retrouvons Adam sur le parvis de la gare d’El Kseur, quittée il y a maintenant plus de trois ans. Adam y est reçu comme un Français dans ce pays qui l’a vu naître. Si sur place, rien n’a changé, Adam, entre-temps, est devenu un homme, gagnant en assurance et en prestance. En effet, en France, il dirige avec Elvire Bergman la tannerie de Gentilly, de son père disparu depuis sa déportation. Adam et Elvire, en plus de s’occuper de cette entreprise, partagent leurs vies. Cette union, sans être née d’un amour fou, s’est bâtie sur l’attirance réciproque de deux êtres ayant perdu leurs rêves de jeunesse.

Si de loin, nous pouvions penser que, finalement, ils s’en sortent plutôt bien avec la tannerie très sollicitée, employant de nombreux ouvriers de différentes nationalités, nous nous rendons vite compte qu’il manque chacun d’eux une flamme de vie. Ils errent dans le présent plus qu’ils ne vivent Adam, s’autorisant juste le rêve d’être libre comme un Français, Liberté qu’il aimerait voir accordée à sa patrie.

Bientôt, une lettre inespérée arrive, qui viendra chambouler leur vie si rangée et les entraînera à Beyrouth et Jérusalem où ils remettront en question leur choix de vie et s’interrogeront sur leur place, leur rôle à jouer dans ce monde en reconstruction.

Avec D’Audace et de Liberté, Akli Tadjer réussi le pari d’une suite au moins aussi aboutie que le précédent opus, permettant de satisfaire les lecteurs D’Amour et de Guerre tout en étant accessible ceux ne l’ayant pas lu. Si cela est votre cas, préparez-vous néanmoins à l’envie de foncer chez votre libraire, acquérir le premier (maintenant publié en poche). En effet, le décor est différent, de nouveaux personnages viennent nous régaler de leur présence dont les merveilleux Mohamed qui ne savait pas lire et écrire et devenu depuis, un fervent amateur de poésie et, Nour, cette jeune femme très en avance dans une société n’ayant pas encore connue la révolution de mai 68.

Cette fresque historique ravira de nombreux lecteurs tant elle est à la fois moderne et tendre, enrichissante et surprenante et nous laisse avec en tête, des questionnements sur nos propres vies et notre Histoire.

Un immense merci aux éditions Les Escales et à Akli Tadjer pour ce magnifique roman qui nous laisse avec l’envie de se plonger dans une nouvelle suite.

Les fronts renversés par Marek Corbel et Cyrille Launais

Yil édition – 114 pages – 11 mars 2021

La bande dessinée, au-delà d’être divertissante, peut aussi nous apporter un regard sur notre Histoire qui, parfois reste assez inconnu du grand public. C’est ce qu’ont fait avec brio, Marke Corbel et Cyrille Launais avec Les fronts renversés.

Algérie, 1955, dans un climat révolutionnaire, le gouvernement français, souhaite déstabiliser le FLN et pour cela, monte l’opération Oiseau bleu et envoi un ancien agent des services gaullistes, Serge Derain.

L’opération sera un échec qui tournera à l’avantage des combattants pour la liberté de l’Algérie et aura des retentissements tant personnels que politiques pour l’envoyé de Paris. Nous retrouverons ce dernier bien plus tard, où devenu commissaire, il est envoyé à Rennes pour enquêter, suite à une vague d’attentats sur le FLB, le Front de Libération de la Bretagne.

Histoire, aventure, espionnage sont au rendez-vous dans cet album dessiné d’un peu plus de cent pages au scénario bien ficelé et aux dessins expressifs et colorés rendant hommage aux grandes BD polars du siècle dernier. Hommage rendu également au néo-polar et à la fameuse série noire pour le plus grand plaisir des amateurs de la littérature de genre.

Un album réussi et intéressant qui donne envie de découvrir cette Histoire commune que nous partageons avec nos amis Algériens et dans laquelle la France ne s’est pas montré exemplaire. En refermant ces pages et en attendant la suite et fin de cette histoire qui nous permet de mieux comprendre les années qui ont suivi et qui explique certainement la situation actuelle, reste l’envie de chercher à s’informer sur ce conflit.

Bravo pour leur travail commun à Corbel et Launais. Merci Marek de m’avoir permis de découvrir cet ouvrage.

Contrairement à nombre de mes chroniques, je ne mettrai pas de vidéo, mes connaissances étant fort limitées concernant ce conflit et n’ayant pas trouvé de vidéo de sources très fiables.

Lien vers le site de l’éditeur : https://yil-edition.com/produit/les-fronts-renverses/

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑