Des ailes sous ma peau par Chris Roy

Auto édition 342 pages 28/08/2020

Deuxième roman de cette talentueuse et prometteuse auteure après « Là-haut les anges », « Des ailes sous la peau » est un thriller psychologique qui vous ferra regarder la personne qui partage votre vie d’un autre œil… Car à l’image de Lars, le principal protagoniste de ce récit, connaît-on vraiment sa moitié ? Et ce même si vous avez passé votre adolescence ensemble ?

Un groupe d’amis de l’enfance en Belgique que la vie sépare comme c’est souvent le cas, études, vies professionnelles, mariages, enfants, tous les prétextes sont bons pour s’éloigner. Mais quand votre amour de jeunesse, dont tous les garçons étaient amoureux et les filles jalouses vous appelle, votre vie peut être chamboulée.

Ce sera le cas pour Lars quand Azel se rappellera à son souvenir, séparée, un enfant, en plein doute sur sa vie… Lars verra l’occasion de vivre la vie dont il rêve depuis des années.

Mais Chris Roy n’écrit pas de feel good… C’est donc dans un engrenage infernal que Lars mettra le doigt. Une descente aux enfers où régulièrement quand on se dit qu’il ne pourra pas être plus mal, il s’enfonce un peu plus.

Ce tourbillon qui emporte Lars, est le même que vous allez ressentir à la lecture de ce thriller, votre empathie, vos sentiments à l’égard des personnages seront sans cesse remis en question, les nombreux rebondissements ne cesseront de vous déstabiliser.

J’ai vraiment apprécié la lecture de ce deuxième roman de Chris Roy que je remercie beaucoup pour l’envoi de son thriller et si vous ne connaissez pas cette auteure, je vous invite vivement à la découvrir.

Un titre à écouter dont l’on retrouve la référence dans le roman :

Retrouvez ce roman et le précédent sur amazon (auto-édition) ou sur kindle avec votre abonnement :

Le Marsupilami – T1 – La bête par Frank Pé et Zidrou

Éditions Dupuis 156 pages 09/10/2020

Alors là, si un jour on m’avait dit que je dirais ce qui va suivre d’un album du Marsupilami franchement je n’y aurais pas cru…

Un vrai coup de cœur, une merveille à la fois au niveau du scénario qui m’a entièrement aspiré dans son histoire et au niveau des illustrations qui m’ont bluffé au point parfois de rester un long moment à admirer certains dessins.

Nous sommes ne Belgique, au milieu des années 50, un cargo arrive avec à son bord des animaux « exotiques » pour fournir les zoos du royaume. Peu auront survécu à la traversée. Un animal, ressemblant à un singe s’échappe, il est jaune et possède une queue démesurée.

Au même moment, nous découvrons François, un jeune garçon qui vit seul avec sa maman. Dans leur petite maison, ils vivent entourés d’animaux blessés, abandonnés que récupère ce petit garçon. Comme eux, il se sent rejeté car il est le fruit de l’union de sa mère avec un soldat allemand retourné au pays. Dans cette vie de rejet, de repli sur soi, la seule lumière humaine est Monsieur Boniface, le professeur de François, sensible au charme de sa maman, un peu gauche, il est attendrissant.

La bête, ce titre, à lui seul résume la vision qu’ont Pé et Zidrou du Marsupilami avec lequel ils rendent hommage à Franquin. Un animal sauvage, musculeux, menacé mais au sein duquel, nous nous rendons compte que cette agressivité et en réaction aux traitements humains subis. Mais c’est aussi cette vision qui m’a complétement séduit.

Je remercie grandement Netgalley France, les éditions Dupuis et les auteurs pour ce magnifique album. J’ai lu le service presse en numérique mais je ne manquerai pas de m’offrir cet album et celui qui suivra car je ne peux imaginer une bibliothèque d’un amateur du 9ème art sans cet ouvrage.

Le Teaser :

Un morceau de rock belge des années 50 :

Pour commander ce magnifique album :

https://www.lalibrairie.com/livres/atom-agency—le-marsupilami-de-frank-pe-et-zidrou—tome-1—la-bete_0-6881148_9791034738212.html

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑