La boîte à musique – T4 – par Gijé et Carbone

DUPUIS 56 pages 30/10/2020

Quel plaisir de retrouver cette émouvante série jeunesse avec Nola et ses amis de Pandorient. Les premières planches, nous rappellent avec émotion que Nola a perdu sa maman il y a peu et, se retrouve donc à vivre avec son papa, qui vient de trouver le courage de débarrasser les affaires de sa défunte épouse. Nola, l’aidant, tombe dans un des cartons sur une mystérieuse clef, qui lui rappelle l’un des dessins du carnet de sa maman qu’elle garde précieusement. Devenant de plus en plus téméraire, prenant confiance en elle, ni une, ni deux, elle décide de rejoindre Pandorient, à la recherche de la serrure à laquelle est liée cette clef.

Cette quête, amènera notre jeune héroïne à mener un autre combat, celui pour l’amour qui ne doit être contrôler par des lois idiotes, car même dans une société magique, des principes archaïques subsistent, empêchant deux êtres, sous prétexte d’une origine différente à s’aimer.

Cette série née de la collaboration de Gijé et Carbone est décidément un régal pour les amoureux de fantasy, d’émotion, de courage et amateurs de belles illustrations. A quand le cinquième tome ?   

Je vous invite si ce n’est pas encore le cas à lire mes articles sur les trois tomes précédents

https://imaginoire.fr/2020/10/11/la-boite-a-musique-t1-bienvenue-a-pandorient-par-gije-et-carbone/

https://imaginoire.fr/2020/10/18/la-boite-a-musique-t2-le-secret-de-cyprien-par-gije-et-carbone/

https://imaginoire.fr/2020/10/23/la-boite-a-musique-t3-a-la-recherche-des-origines-par-gije-et-carbone/

Et il n’y a pas que moi qui dit que c’est bien ….

La boîte à musique – T3 – A la recherche des origines par Gijé et Carbone

DUPUIS 56 pages 4/10/19

Troisième tome de cette enchanteresse série « La boîte à musique », « A la recherche des origines » est un opus riche en questions, mystères et intrigues sur le passé de la maman de Nola, sur la création de Pandorient, sur Pandoccident et l’Hexomonde…

Cette fois, ce n’est pas Nola qui est propulsée dans l’univers magique de Pandorient mais plutôt et comme le laissait envisagé la fin du précédent album, des habitants de Pandorient qui rejoignent Nola dans l’Hexomonde avec quelques nouvelles têtes pas très aimables au premier abord.

Ce troisième opus nous permet donc non pas d’en savoir vraiment plus sur le pourquoi du comment de ces mondes mais au contraire nous dessine le décor du quatrième tome en librairie la 30 octobre. Et je pense que nous aurons de belles surprises.

Encore une fois, un grand bravo à Gijé et Carbone pour le très beau travail réalisé.

Dans les yeux de Lya – T1 – En quête de vérité par Carbone et Cunha

DUPUIS 64 pages 02/03/2019

Dans les yeux de Lya, quel joli titre approprié tant dans cette bande dessinée, beaucoup d’émotions passent dans les grands yeux expressifs des personnages. Les yeux, les visages mêmes de l’ensemble des personnages, nous permettent au premier coup d’œil de savoir si l’on aura à faire à un protagoniste sympathique ou antipathique.

J’ai vraiment apprécié dans cet album le contraste entre les illustrations colorées, lumineuses, respirant la gaieté, la joie de vivre, réalisées par Justine Cunha et le scénario sombre, celui d’une très jeune femme aux portes de l’âge adulte, clouée dans un fauteuil roulant à cause d’un chauffard ayant pris la fuite, créé par Bénédicte Carboneill alias Carbone.

Lya est cette jeune femme, paraplégique mais combative, qui ne se met pas dans le rôle d’une pauvre victime mais qui est mue par la soif de vérité, à la recherche du lâche qui, après l’avoir renversée a lâchement pris la fuite.

Officiellement, le lâche n’est pas identifié et ne le sera peut-être jamais seulement, Lya tombe sur un courrier émanant d’un célèbre cabinet d’avocat, stipulant qu’en contrepartie d’une confortable somme d’argent, les parents de Lya abandonnent toutes poursuite contre le chauffard.

Armée de son courage et de sa détermination, Lya s’engage dans des études de droit et s’arrangera, aidée de son meilleur ami Antoine pour intégrer le fameux cabinet d’avocat afin d’enquêter au plus près de l’avocat que l’on soupçonne d’être véreux.

Ce premier tome qui nous laisse à deux doigts de connaître le nom du lâche est une ode à la joie, à la résilience, au courage et à l’amitié ainsi qu’à l’ingéniosité qui permet à Lya de faire face à des situations où elle est physiquement empêchée.

La part sombre de son scénario fait que je conseille cet album aux lecteurs de 13-14 ans, voir un peu plus jeune s’ils sont accompagnés d’un adulte.

La boîte à musique – T2 – Le secret de Cyprien par Gijé et Carbone

DUPUIS 56 pages 01/11/2018

Après un premier opus, « Bienvenue à Pandorient » qui nous faisait découvrir l’univers caché dans la boîte à musique et de faire connaissance avec les personnages, le duo de créateurs, Gijé et Carbone nous propulse en pleine aventure avec ce second tome.

A l’image de Nola qui ne pense qu’à retourner à Pandorient, j’étais impatient de lire ce second tome et de dépasser le plantage de décor pour savoir ce que cache Pandorient. Je ne suis pas déçu. Nous retrouvons tout d’abord les très belles et colorées illustrations. Les scènes de la fête royale sont sublimes. C’est aussi avec plaisir que nous retrouvons les personnages du premier album et découvrons de nouveaux protagonistes dont Cyprien, le fils d’Anton qui se fait racketté ou le roi Hectorian Ier.

Nola et ses amis décident d’enquêter sur la disparition de plantes du jardin merveilleux d’Anton et se retrouveront embarqués dans une aventure pleine de rebondissements et non dénuée de danger. En effet, Nola ne doit pas laisser accessible l’accès à notre monde ni se faire repérer par des Pandoriens.

De l’aventure, de l’action, des personnages que l’on apprécie de plus en plus et une fin qui laisse attendre un troisième tome avec encore plus d’impatience. Cette série est une vraie réussite.

Pour offrir ou vous offrir l’album :

https://www.lalibrairie.com/livres/la-boite-a-musique–volume-2-le-secret-de-cyprien_0-5466129_9791034731459.html?ctx=548520824d9d7ba7cf263d5835b2b681

La boîte à musique – T1 – Bienvenue à Pandorient par Gijé et Carbone

Éditions Dupuis 56 pages 26/01/2018

Un conte moderne et poétique, de très belles illustrations mise en valeur par de douces couleurs, un peu de magie, quelques créatures font de La boîte à musique une série fantasy jeunesse qui possède de nombreux atouts pour séduire les lecteurs dès l’âge de 7-8 ans.

J’ai eu l’occasion de découvrir cet album grâce à Netgalley à l’occasion de la sortie du quatrième tome le 30/10/2020. Et j’ai été vraiment séduit par la qualité de cet ouvrage. Un sentiment de redécouvrir Alice au pays des Merveilles.

Nola fête ses huit ans, un anniversaire sans joie puisque sa maman les a quittés elle et son père il y a quelque mois. Pour essayer de la rendre heureuse malgré le décès d’Annah, son papa lui offre un très bel objet venant de cette dernière, une boîte à musique. Elle ne la quittera plus et rapidement découvrira à l’intérieur une jeune fille Andréa. Suivant ses consignes, elle rétrécira et entrera dans la jolie boîte pour y découvrir un monde à la fois fantastique et dangereux Pandorient.

La bande annonce en vidéo :

L’accompagnement musical :

Pour commander l’album :

https://www.lalibrairie.com/livres/la-boite-a-musique–volume-1-bienvenue-a-pandorient_0-4762738_9782800173191.html?ctx=bec9066ad8ac5e4d6781cea0cef096e7

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑