« Survivre » de Vincent HAUUY

Hugo Thriller 424 pages 19/03/2020

2035, c’est quasiment demain…. Nous venons sans en être encore sortie de traverser une pandémie. Nos mentalités ne changent pas vraiment et malgré ces quelques semaines de répit, la planète continue de souffrir de notre façon de vivre… Alors dans 15 ans qu’en sera-t-il ???

Vincent Hauuy imagine pour nous prévenir, nous faire réfléchir… ce qui pourrait nous attendre. Car dans ce thriller d’anticipation et derrière l’intrigue, il y a un cri d’alerte… La crise climatique…

Dans « survivre », elle a déjà fait des victimes, dont la femme et la fille de Florian Starck qui vit maintenant seul, isolé en autarcie, jusqu’à ce qu’il soit contacté pour participer à un « Koh Lanta » futuriste, un concours de survivaliste. Il y sera coach.

Dans cette histoire un peu longue à pénétrer, une fois le décor mis en place et les différents protagonistes découverts, nous finissons par ne plus arriver à lâcher ce roman.

De la SF, du thriller, un très bon auteur, vous ne pourrez qu’apprécier cette lecture.

« L’HUMANITE DISPARAITRA, bon débarras! » d’Yves PACCALET

Arthaud 2006 196 pages

Je trouve que ce livre, un essai a toute sa place au milieu de la littérature noire, tant il fait ressortir ce que l’humain a de plus noir en lui, son égoïsme, cette envie de pouvoir et de possession, en totale contradiction avec ses capacités d’imagination, de création dans des domaines aussi variés que la musique, la littérature, les arts graphiques, etc… Oui l’Homme est capable du meilleure et du pire et, souvent au détriment de ce qui l’entoure.

La lecture de ces quelques deux cents pages, à l’image du titre n’est pas tendre avec nous même, mais sommes-nous raisonnables et respectueux ??? Ne nous a-t-on pas déjà assez prévenu ???

Avant de lire ce livre, j’étais déjà pas mal convaincu que l’humanité telle qu’elle est aujourd’hui est vouée à disparaître et à relativement courte échéance. A mon grand regret, je pense de plus en plus qu’elle le mérite et je constate au quotidien beaucoup plus d’actes confirmant ce renforçant que d’actes me redonnant espoir.

Ce texte écrit avec des traits d’humour de ce grand monsieur qu’est Yves Paccalet, philosophe, journaliste, naturaliste, rendu célèbre pour avoir collaboré avec le Commandant Cousteau près d’une vingtaine d’années est à la fois provocateur et désespéré. Il n’est pas tendre, ressemble à un cri du cœur de celui qui malgré ses engagements est déçu que si peu de choses ont changées. Ecrit en 2006, il reste très actuel même si certaines « prédictions » ne se seront pas révélées exactes. C’est souvent le cas avec les hypothèses datées et chiffrées. Néanmoins cela n’enlève en rien le sérieux des propos de l’auteur.

L’humanité va mal, la destruction de la planète nous hébergeant en est le signe le plus révélateur. Notre consommation excessive poussée par la volonté de croître sans cesse, gangrène notre monde. Combien de Paccalet, Barrau, Rabhi, Dion… faudra-t-il pour que nous en prenions conscience ?

https://www.jedonneenligne.org/colibris/DONS/

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑