« REVE DE FEVRE » de George R.R. Martin

Pygmalion 510 pages 25/09/2019

Embarquer sur le Rêve de Fevre c’est partir pour un voyage sur le Mississippi au 19ème siècle. Mais un voyage pas comme les autres quand il s’agit d’emmener des passagers qui ont soif de sang…

Amber Marsh, vieux loup de rivière possédant une petite compagnie de bateaux à vapeurs, est contacté par un mystérieux inconnu Joshua York, qui lui propose un marché qu’il ne peut refuser, financier la construction d’un superbe vapeur à aubes latérales en échange de la moitié de sa société, et de ne pas poser de questions sur sa façon de vivre nocturne. Le capitaine Marsh rêvant de battre un record de traversée accepte très facilement sans se rendre compte de l’aventure dans laquelle il s’embarque.

Ce roman de George R.R. Martin a eu une première vie sous le nom de Riverdream, écrit au début des années 80, mêle habilement histoire et fantastique. C’est une véritable aventure humaine pour le capitaine Marsh et son équipage et pour York une bataille envers les siens, ses pulsions et son désir de paix entre peuple du jour et de la nuit.

Ce roman à l’histoire et aux personnages très travaillés manque juste parfois d’un peu de rythme. Mais l’auteur a surement voulu nous la faire découvrir au rythme de ces mythiques et majestueux bateaux. Martin est un très talentueux conteur qui a aussi écrit autre chose que cette merveilleuse saga de GoT.

« Charlotte Impératrice » de Fabien Nury, Mathieu Bonhomme et Delphine Chédru

Dargaud 76 pages 12/06/2020

Amateur de bande-dessinées, j’en lis régulièrement entre deux romans noirs ou parfois en parallèle me créant ainsi des pauses imagées. Grâce à Netgalley, je peux suivre une partie de l’actualité et découvrir des nouveautés plus ou moins réussies.

Cet ouvrage est le tome 2 de la série Charlotte Impératrice BD « historique » avec une grande part fictive car basée sur des personnages historiques réels (en tout cas en partie), mais dont l’histoire et d’autres protagonistes sont issus de l’imagination du scénariste.

Ce deuxième tome (précisons que je n’ai pas lu le premier) se déroule donc au Mexique ou l’on vient de promulguer Maximilien d’Autiche Empereur. Son épouse Charlotte est donc l’Impératrice.

Ce tome d’un peu plus de 70 pages nous met tout de suite dans le bain : l’arrivée sur les terres mexicaines (peut-être le tome 1 étaiT plus long à démarrer). Nous faisons rapidement connaissance avec les personnages et l’environnement. Le personnage de Charlotte comme nous nous en doutons et le personnage central de cette histoire (l’Empereur peu présent est représenté par elle). On voit en elle une femme forte, ayant un désir de justice et voulant offrir de nombreux droits à une population colonisée. Les créateurs de cette BD ont certainement voulu rendre hommage à cette jeune femme ayant eu une vie bien particulière. Attention comme je le disais plus haut tous les faits ne sont pas réels (une note le précise en début d’ouvrage).

L’histoire donc tient la route et nous fait découvrir cette colonisation du Mexique qui m’était inconnue alors que France y a participé. C’est donc avec grand plaisir que j’ai creusé un peu le sujet pour ma culture personnelle.

Les graphismes en revanche m’ont un peu moins plu, je suis plus habitué à des graphismes soit classiques (comme chez Hergé) soit plus modernes (comme Pétrimaux), là j’ai plus vu des graphismes des années 80-90. Certains visages comme le cardinal m’ont déçu, surtout sur les gros plans. Charlotte est mieux réussie. Les couleurs également m’ont dérangé dans certaines cases, mais l’ayant lu sur Ipad, il se peut que le rendu papier soit meilleur.

C’est donc un bilan mitigé, néanmoins pour découvrir le Mexique, la lecture en vaut la peine.

« Le Complot Des Philosophes » de Philippe Raxhon

Deuxième roman que je lis de Philippe Raxhon alors que c’est le premier qu’il a écrit, il précède l’excellent « La solution Thalassa » pour lequel j’ai déjà rédigé un retour de lecture (https://imaginoire.fr/2020/02/10/la-solution-thalassa-de-philippe-raxhon/ ). Le Complot des Philosophes est en fait la deuxième vie de « La Source S » autoédité par l’auteur. Cette fois, il est publié chez City Editions qui édite aussi Jean Luc Aubarbier dont j’apprécie également beaucoup le travail. Les deux romans peuvent se lire indépendamment l’un de l’autre.

Nous retrouvons donc ou découvrons au choix François Lapierre, historien, professeur à la prestigieuse Sorbonne et la jolie et non moins brillante Laura Zante, historienne italienne. C’est cette dernière qui contacte Le professeur Lapierre, après avoir fait la découverte dans ses archives familiales d’une lettre qu’aurait écrit Sénèque avant de mourir. De Paris où il se rencontre nous suivront nos deux protagonistes en Italie, en Belgique, en Irlande,… au cœur d’une intrigue de plus en plus complexe et face à un danger de plus en plus grand tant le secret qu’elle cache aurait des conséquences pouvant faire vaciller notre monde « Judéo-chrétien ».

J’aime beaucoup ce mélange d’Histoire et de thriller puisque ce type de roman a l’avantage de lier deux thèmes que j’affectionne particulièrement. Philippe Raxhon état professeur d’université, le travail historique est très bien travaillé et accessible à tous. De plus, sa plume et certainement ses goûts littéraires puisqu’il fait même par exemple un cli d’œil à Franck Thilliez, nous permettent d’avoir sous les yeux un thriller où le rythme et l’intrigue nous tiennent en haleine du débit à la fin. Et pour ne rien gâcher, Philippe nous partage aussi de jolis moments de plaisirs gastronomiques en nous fournissant des adresses à découvrir.

« Les souterrains de Notre-Dame » de Barbara Frale

Le cherche midi 20/02/2020

Je me remets de plus en plus à relire des romans historiques, néanmoins, cela fait très longtemps que je ne suis pas tombé sur un roman tel que « Les souterrains de Notre-Dame ». Pour être honnête, je ne pense pas qu’il soit fait pour tout le monde. En effet, si vous soulez lire un roman historique pour vous détendre et voyager dans le temps, celui-ci n’est pas fait pour vous. En revanche, si vous êtes férus d’Histoire, de complots, d’énigmes et que vous aimez les livres dont la lecture demande concentration et efforts, foncez sur ce récit de Barbara Frale.

L’auteure nous démontre ici une très grande culture et une immense connaissance de cette époque du moyen-âge qui verra la fin des Templiers. Nous y sommes confrontés comme de véritables témoins à ces complots, d’un pouvoir monarchique très manipulateur. Nous ferons connaissance d’un grand nombre de personnages historiques, la plupart ayant existés mais que nous découvrons différemment, romancés sous la jolie plume de l’auteure.

Il est difficile en quelques lignes de résumer cette histoire, véritable puzzle historique. La quatrième de couverture est suffisamment bien faite pour en avoir un aperçu et avoir envie de se jeter sur ce livre.

Merci à Netgalley et aux éditions du cherche midi pour m’avoir donné la chance de lire ce roman et redécouvrir ainsi cette période de notre histoire.

« Le Maître des Ombres » Jean-Christophe Chaumette

Merci à Evidence Editions et leur Crazy Books Day pour m’avoir permis de remporter ce livre de Jean-Christophe Chaumette. J’aime beaucoup cette maison d’édition et leur éthique. En effet chez eux offrir l’accessibilité de leurs ouvrages aux plus grands nombre est gravé dans leur ADN.

J’ai donc reçu et entamer avec plaisir ce roman qu se déroule dans un futur très proche où le monde est divisé entre deux puissances adverses mais qui n’oublient pas les conflits que nous connaissons aujourd’hui comme malheureusement ceux du Proche-Orient. Au début je me suis un peu demandé où je mettais les pieds tant il était question de guerre et d’armée… Mais très vite, le décor posé, ce fut plutôt une bonne surprise, un récit dans lequel je retrouve tout ce que j’aime de l’anticipation, du thriller, de l’historique, du fantastique… Une impression d’être plongé dans un nouveau 5ème élément…

Jean-Christophe Chaumette possède une très jolie plume grâce à laquelle, la lecture de son livre est un vrai plaisir. De plus, il fait vivre ses personnages d’une telle manière qu’il nous suffit de fermer les yeux pour s’imaginer être un spectateur les voyant évoluer devant ses yeux.

Le maître des ombres vous emmène à la découverte d’une entraide particulière entre le lieutenant Jason Garnett, son prisonnier soldat ennemi, un rabbin et une infirmière française, poursuivis par les combattants de l’Islam alors qu’ils sont à la recherche de la geôle dans laquelle serait enfermé Le Maître des Ombres un ancien démon captif depuis des millénaires…

« Les fantômes de la Duchesse » de Mathieu Vervish

Auto-édition format kindle 220 pages 17/01/2020

Mathieu Vervisch m’a proposé la lecture de son roman et je l’en remercie. Il m’a permis de sortir de nouveau de ma zone de confort. Dans ce roman, il y a une dose de romance, de l’historique et du contemporain avec un soupçon de suspens le tout mis en valeur par une jolie plume que l’auteur maîtrise très bien mais en abuse abondamment certains paragraphes dépassant largement une page ce qui apporte un peu de lourdeur et ralenti le rythme. Néanmoins, le roman n’étant pas très long, il se lit assez facilement. Je pense que si cela avait été un pavé de sept ou huit cents pages, je l’aurai abandonné, ce qui est dommage tant l’histoire est bien construite.

Nous commençons à l’époque contemporaine par un mariage avorté avant de plonger au XVIII ème siècle à la rencontre de Rosalie. L’auteur nous baladera ensuite entre ces deux époques, à la découverte de deux univers différents à première vue mais qui avec du recul se ressemblent beaucoup.

Si vous voulez vous replongez dans cette période révolutionnaire de notre belle France, ce roman est fait pour vous. L’auteur s’est beaucoup documenté et propose un cours d’histoire agréable à recevoir.

« A l’ombre des collines » Audrey Moulin

Depuis les dernières pages tournées, j’ai juste envie de découvrir la suite de ce roman historique qui nous fait découvrir la Suisse et notamment la ville de Sion dans le canton du Valais au XVème siècle où nous faisons la rencontre de Lucien et Sebastian qui malgré leurs nombreuses différences vont unir leurs forces pour défendre ce territoire. Comme c’est souvent le cas dans les romans historiques, nous suivront les personnages évoluer sur de nombreuses années.

Ce roman dans lequel l’auteure par son talent nous rend les personnages attachants, alterne habilement les récits historiques et les scènes d’action qui apportent un rythme intéressant à ce premier tome et ce alors même que parfois certains passages sont un peu longs.

Audrey Moulin a une très jolie plume agréable à lire, c’est une auteure qui mériterait d’être éditée dans une maison d’édition qui permettrait de faire découvrir son travail à un plus grand nombre de lecteurs. Je la remercie pour l’envoi de ce roman et la félicite grandement pour les quelques heures agréables passées à lire ce récit.   

« Le Choix du Roi » de Solène Bauché

Une aventure médiévale où se mêlent agréablement Histoire, fiction et fantastique.

J’ai très vite était embarqué dans cette histoire grâce à la jolie écriture de Solène Bauché qui nous fait voyager à l’époque de Charlemagne. La première des trois parties du roman dont Charles se fait le narrateur permet de bien planter le décor. Cette partie nous fait découvrir une galerie de personnages gravitant autour de ce roi futur empereur. Se mélangent alors habilement vérité historique et création de l’auteure pour construire son histoire.

La lecture de cette première partie a réveillé chez moi les souvenirs d’un téléfilm en plusieurs parties datant des années 90 -Charlemagne, le prince à cheval de Clive Donner avec Christian Brendel dans le rôle principal-  que j’avais, alors adolescent passionné d’histoire beaucoup apprécié.

Plus nous avançons dans l’histoire en changeant de narrateur et plus la fiction prend le dessus mais Solène Bauché est très douée pour nous faire douter de nos souvenirs historiques tellement ce qu’elle apporte à l’histoire est crédible (hormis bien sûr le côté fantastique).

J’ai vraiment aimé que l’auteure nous fasse vivre l’histoire par les personnages car, et c’est là à mon avis sa plus grande réussite, elle nous les décrit merveilleusement bien, les faisant évoluer au fil des mots. Et en plus de jouer avec l’Histoire, elle joue avec nos sentiments envers les personnages.

Seuls quelques longueurs dans le récit enlèvent parfois un peu de plaisir à la lecture, mais n’oublions pas qu’il s’agit là de son premier roman.

Un grand bravo à cette jeune auteure qui a en plus le courage de s’autoéditer.

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑