La famille Blaireau-Renard – T3 – Vivre ensemble par Brigitte Luciani et Eve Tharlet

DARGAUD 32 pages 11/09/2020

Liberté, Egalité, Fraternité, trois des valeurs de la République que l’on voit gravées sur les frontons de nos bâtiments publics et dont les notions ne sont pas toujours évidentes à expliquer au plus jeunes. Grâce à cet album illustré de Brigitte Luciani (scénario) et Eve Tharlet (dessin), nous pouvons transmettre et expliquer ces principes qui régissent notre société aux enfants. Moment d’échange et de partage, je vous conseille vivement de les accompagner dans cette lecture, surtout en ces temps présents où la menace virale attaque nos libertés. Sans vouloir entrer dans un débat idéologique, la situation actuelle, ouvre justement le débat entre liberté individuelle et protection des plus fragiles.

J’ai découvert la famille Blaireau-Renard, moderne, recomposée, tolérante avec cet album grâce aux éditions Dargaud et à Netgalley et ai découvert que les aventures de cette famille atypique n’en est pas à ses débuts et existe également en version animée. Les dessins à l’aquarelle sont doux et tendres et les couleurs automnales apportent une touche cocooning, une envie de partager cette histoire au coin du feu. Pour moi, et avec tout le respect et la nostalgie que j’ai pour cette collection, la famille Blaireau-Renard dépoussière complètement le père Castor. En tout cas le souvenir que j’en ai.

Un grand bravo au duo de créatrices et aux éditions Dargaud.

Un épisode animé pour faire connaissance avec Monsieur Blaireau et Madame Renard :

L’extrait musical :

Pour commander l’album :

https://www.lalibrairie.com/livres/la-famille-blaireau-renard-presente–volume-3-vivre-ensemble–_0-6763781_9782205085051.html?ctx=dbecdf2b68c61354f6680d57dfbf8de1

Le Marsupilami – T1 – La bête par Frank Pé et Zidrou

Éditions Dupuis 156 pages 09/10/2020

Alors là, si un jour on m’avait dit que je dirais ce qui va suivre d’un album du Marsupilami franchement je n’y aurais pas cru…

Un vrai coup de cœur, une merveille à la fois au niveau du scénario qui m’a entièrement aspiré dans son histoire et au niveau des illustrations qui m’ont bluffé au point parfois de rester un long moment à admirer certains dessins.

Nous sommes ne Belgique, au milieu des années 50, un cargo arrive avec à son bord des animaux « exotiques » pour fournir les zoos du royaume. Peu auront survécu à la traversée. Un animal, ressemblant à un singe s’échappe, il est jaune et possède une queue démesurée.

Au même moment, nous découvrons François, un jeune garçon qui vit seul avec sa maman. Dans leur petite maison, ils vivent entourés d’animaux blessés, abandonnés que récupère ce petit garçon. Comme eux, il se sent rejeté car il est le fruit de l’union de sa mère avec un soldat allemand retourné au pays. Dans cette vie de rejet, de repli sur soi, la seule lumière humaine est Monsieur Boniface, le professeur de François, sensible au charme de sa maman, un peu gauche, il est attendrissant.

La bête, ce titre, à lui seul résume la vision qu’ont Pé et Zidrou du Marsupilami avec lequel ils rendent hommage à Franquin. Un animal sauvage, musculeux, menacé mais au sein duquel, nous nous rendons compte que cette agressivité et en réaction aux traitements humains subis. Mais c’est aussi cette vision qui m’a complétement séduit.

Je remercie grandement Netgalley France, les éditions Dupuis et les auteurs pour ce magnifique album. J’ai lu le service presse en numérique mais je ne manquerai pas de m’offrir cet album et celui qui suivra car je ne peux imaginer une bibliothèque d’un amateur du 9ème art sans cet ouvrage.

Le Teaser :

Un morceau de rock belge des années 50 :

Pour commander ce magnifique album :

https://www.lalibrairie.com/livres/atom-agency—le-marsupilami-de-frank-pe-et-zidrou—tome-1—la-bete_0-6881148_9791034738212.html

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑