Le crépuscule et l’aube par Ken Follett

Robert Laffont – 851 pages – 17/09/2020

J’attendais avec envie ce nouveau roman de Ken Follett, dont l’histoire se déroule un peu plus de cent ans avant « Les piliers de la Terre » et à travers lequel nous connaitrions les origines de Kingsbridge. Y trouver en plus des Vikings était la cerise sur le gâteau, tant leur présence peut assurer des scènes d’action bien rythmées et violentes.

Seulement, mes attentes étaient certainement un peu trop fortes et je reste sur ma faim. Non pas que le roman ne soit pas bon, il l’est de par la construction du récit, la plume de Ken Follett toujours aussi agréable mais, un scénario assez lent, des personnages qui paraissent être des caricatures de ceux des piliers de la Terre. Dans l’ensemble aucune surprise.

Ce sentiment passé, le roman reste une très bonne lecture qui nous apprend comment s’est fondée Kingsbridge, et nous donne des informations sur la dure réalité de la vie à cette époque de l’entrée dans le second millénaire avec la menace des Vikings qui étaient des êtres destructeurs.

Le roman présenté par Ken Follett lui-même :

Voici le lien vers la page Wikipédia d’Emma de Normandie, qui a inspiré le personnage de Ragna :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Emma_de_Normandie

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑