« Le secret descendance » de Philippe Raxhon

Librinova 387 pages 04/08/2020

Troisième aventure du couple d’historiens Laura Zante et François Lapierre après la « Source S » (Le complot des philosophes) et « la solution Thalassa), elle sera la plus intime et certainement la plus difficile pour Laura.

Plusieurs années se sont donc déroulées depuis la source S et Laura et François forment toujours un couple à la ville comme dans leur vie professionnelle. Seulement voilà, la routine s’installe et Laura n’a toujours pas le poste pérenne qu’elle attend. D’ailleurs son avenir professionnel va se jouer dans les jours qui suivent. En attendant, elle s’envole pour les Etats-Unis et plus précisément Roswell où son expertise est sollicitée pour étudier un document inédit suite au fameux crash d’une potentielle entité extraterrestre.

Pendant ce temps, François se trouve en Argentine où il est convié en grande pompe par l’Académie nationale d’histoire. Et c’est pendant ce séjour où une incroyable révélation sur le passé de Laura, étroitement liée à l’époque dictatoriale de ce pays d’Amérique du sud lui sera dévoilé.

Quand les démons du passé refont surface, même les plus aventureux des historiens peuvent être tourmentés par leur propre histoire.

C’est avec un plaisir renouvelé que j’ai retrouvé ces deux personnages que sont François et Laura et avec un encore plus grand plaisir la plume de Philippe Raxhon, maître dans l’art de mêler Histoire et histoires. Il sait naviguer dans le temps, nous restituer avec beaucoup de modernité les évènements passés et nous décrire, ici l’Argentine, avec passion et le réalisme d’un documentaire. Pour ne rien gâcher, les aventures gastronomiques de François nous mettent toujours l’eau à la bouche.

Troisième roman donc et une maturité littéraire de plus en plus croissante, les personnages gagnent encore en profondeur, les épreuves les renforcent. Quant à Philippe, on sent qu’il prend son pied, s’amuse et la place de l’action est de plus en plus grande, digne d’un film hollywoodien.

Concernant les deux sujets traités en particulier, la dictature argentine et surtout l’enlèvement d’enfants et, sujet plus prétexte à sourire mais pas que le cas Roswell, ils sont toujours traités avec le professionnalisme d’un professeur d’université.

Je remercie beaucoup Philippe Raxhon qui a eu la gentillesse de m’envoyer son roman. Vivement le prochain !!!  

Chaque roman peut se lire indépendamment, mais pour mieux appréhender les personnages, je vous conseille de les lire tous. Je vous joint le lien de l’excellent book trailer de la trilogie de la mémoire, superbement réalisé par la fille de Philippe.

« Les fantômes de la Duchesse » de Mathieu Vervish

Auto-édition format kindle 220 pages 17/01/2020

Mathieu Vervisch m’a proposé la lecture de son roman et je l’en remercie. Il m’a permis de sortir de nouveau de ma zone de confort. Dans ce roman, il y a une dose de romance, de l’historique et du contemporain avec un soupçon de suspens le tout mis en valeur par une jolie plume que l’auteur maîtrise très bien mais en abuse abondamment certains paragraphes dépassant largement une page ce qui apporte un peu de lourdeur et ralenti le rythme. Néanmoins, le roman n’étant pas très long, il se lit assez facilement. Je pense que si cela avait été un pavé de sept ou huit cents pages, je l’aurai abandonné, ce qui est dommage tant l’histoire est bien construite.

Nous commençons à l’époque contemporaine par un mariage avorté avant de plonger au XVIII ème siècle à la rencontre de Rosalie. L’auteur nous baladera ensuite entre ces deux époques, à la découverte de deux univers différents à première vue mais qui avec du recul se ressemblent beaucoup.

Si vous voulez vous replongez dans cette période révolutionnaire de notre belle France, ce roman est fait pour vous. L’auteur s’est beaucoup documenté et propose un cours d’histoire agréable à recevoir.

« Le Choix du Roi » de Solène Bauché

Une aventure médiévale où se mêlent agréablement Histoire, fiction et fantastique.

J’ai très vite était embarqué dans cette histoire grâce à la jolie écriture de Solène Bauché qui nous fait voyager à l’époque de Charlemagne. La première des trois parties du roman dont Charles se fait le narrateur permet de bien planter le décor. Cette partie nous fait découvrir une galerie de personnages gravitant autour de ce roi futur empereur. Se mélangent alors habilement vérité historique et création de l’auteure pour construire son histoire.

La lecture de cette première partie a réveillé chez moi les souvenirs d’un téléfilm en plusieurs parties datant des années 90 -Charlemagne, le prince à cheval de Clive Donner avec Christian Brendel dans le rôle principal-  que j’avais, alors adolescent passionné d’histoire beaucoup apprécié.

Plus nous avançons dans l’histoire en changeant de narrateur et plus la fiction prend le dessus mais Solène Bauché est très douée pour nous faire douter de nos souvenirs historiques tellement ce qu’elle apporte à l’histoire est crédible (hormis bien sûr le côté fantastique).

J’ai vraiment aimé que l’auteure nous fasse vivre l’histoire par les personnages car, et c’est là à mon avis sa plus grande réussite, elle nous les décrit merveilleusement bien, les faisant évoluer au fil des mots. Et en plus de jouer avec l’Histoire, elle joue avec nos sentiments envers les personnages.

Seuls quelques longueurs dans le récit enlèvent parfois un peu de plaisir à la lecture, mais n’oublions pas qu’il s’agit là de son premier roman.

Un grand bravo à cette jeune auteure qui a en plus le courage de s’autoéditer.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑