« Au soleil redouté » de Michel Bussi

Presse de la Cité 432 pages 06/02/2020

Dans ce roman de Michel Bussi, j’ai tout d’abord été séduit par ce qui pour moi est à la fois inconnue et qui pourrait être le personnage principal de ce roman : la culture marquisienne.

Quel voyage, quel dépaysement !! Et quel cadre magnifique pour cette histoire aux allures de « Dix petits nègres ».

Michel Bussi nous invite, dans ce polar, à suivre des lectrices, fans d’un célèbre auteur PYF, ayant gagnées leur participation à un atelier d’écriture se déroulant pour une semaine aux îles Marquises.

Nous ferons donc connaissance d’une petite galerie de personnages principalement féminins, même s’il y a quelques hommes. Se met alors en place un huit clos qui nous est principalement narré par « Clem » et sa « bouteille à la mer ».

Ce récit se lit très vite tant la plume de Michel Bussi est agréable à lire et ce malgré un vocabulaire et des noms marquisiens qui au début nous paraissent tellement étrangers. Pour ne rien gâcher, l’auteur nous abreuve également d’extraits de chanson de Brel, qui donne une teinte musicale à cette histoire qui nous ballade dans ce petit coin de paradis –enfin et vous le découvrirez rapidement, pour les invités, ce ne sera pas le cas…

Alors un seul conseil si vous voulez découvrir la culture Marquisienne et découvrir un polar aux nombreux mystères, empressez-vous de dévorer « Au soleil redouté ».

  Merci à NetgalleyFrance et aux Presses de la Cité pour cette lecture.

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑