La Conspiration Vatican par Ernest Dempsey

Cherche Midi 384 pages 12/11/2020

Retour à un genre de littérature que j’aime vraiment beaucoup, le thriller historique, avec ici La conspiration Vatican d’Ernest Dempsey. Je ne connaissais pas du tout ce romancier traduit pour la première fois en France alors qu’aux Etats-Unis, il a déjà publié une vingtaine de romans.

La conspiration Vatican, The Napoleon Affair en version originale, un titre qui lui sied beaucoup mieux est le dix-huitième opus de cet auteur outre Atlantique. Ce qui explique certainement quelques-unes des frustrations à la lecture de cet ouvrage, concernant le passé des personnages. Une équipe d’aventuriers, passionnés d’histoire et de résolutions de mystères. Les personnages, sont les éléments qui ne m’ont que moyennement fait apprécier cette lecture car nous ne ressentons rien pour eux, pas d’attachement ni même de rejet alors que sur le fond, cette intrigue est plutôt bien ficelée, les références historiques sérieuses et surtout, la construction du récit, reprend tous les codes du genre. Un air de déjà vu, une absence d’originalité qui sont tout à fait acceptables dans ce genre de roman tant il en existe mais un manque cruel de profondeur chez les personnages.

Dommage de démarrer de cette manière une série littéraire qui avait l’air prometteuse.

Résumé :

1798 : Alors que ses armées viennent d’envahir l’île de Malte, Bonaparte entre dans la cathédrale de La Valette gardée par l’ordre des Chevaliers hospitaliers de Saint-Jean. Son objectif : mettre la main sur une mystérieuse relique, confiée à l’Ordre lors de sa fondation.

2019 : Après avoir découvert dans les archives secrètes de la bibliothèque du Vatican une lettre signée de la main de Napoléon, un cardinal est assassiné. L’Église soupçonne une branche clandestine des Chevaliers teutoniques, ordre officiellement dissous en 1805. Le Vatican engage alors Sean Wyatt, ex-agent secret, pour remonter la piste du « secret Napoléon ». Celui-ci va devoir reconstituer un puzzle passionnant, à travers les arcanes de l’Histoire de France et de l’Église.

« Le Complot Des Philosophes » de Philippe Raxhon

Deuxième roman que je lis de Philippe Raxhon alors que c’est le premier qu’il a écrit, il précède l’excellent « La solution Thalassa » pour lequel j’ai déjà rédigé un retour de lecture (https://imaginoire.fr/2020/02/10/la-solution-thalassa-de-philippe-raxhon/ ). Le Complot des Philosophes est en fait la deuxième vie de « La Source S » autoédité par l’auteur. Cette fois, il est publié chez City Editions qui édite aussi Jean Luc Aubarbier dont j’apprécie également beaucoup le travail. Les deux romans peuvent se lire indépendamment l’un de l’autre.

Nous retrouvons donc ou découvrons au choix François Lapierre, historien, professeur à la prestigieuse Sorbonne et la jolie et non moins brillante Laura Zante, historienne italienne. C’est cette dernière qui contacte Le professeur Lapierre, après avoir fait la découverte dans ses archives familiales d’une lettre qu’aurait écrit Sénèque avant de mourir. De Paris où il se rencontre nous suivront nos deux protagonistes en Italie, en Belgique, en Irlande,… au cœur d’une intrigue de plus en plus complexe et face à un danger de plus en plus grand tant le secret qu’elle cache aurait des conséquences pouvant faire vaciller notre monde « Judéo-chrétien ».

J’aime beaucoup ce mélange d’Histoire et de thriller puisque ce type de roman a l’avantage de lier deux thèmes que j’affectionne particulièrement. Philippe Raxhon état professeur d’université, le travail historique est très bien travaillé et accessible à tous. De plus, sa plume et certainement ses goûts littéraires puisqu’il fait même par exemple un cli d’œil à Franck Thilliez, nous permettent d’avoir sous les yeux un thriller où le rythme et l’intrigue nous tiennent en haleine du débit à la fin. Et pour ne rien gâcher, Philippe nous partage aussi de jolis moments de plaisirs gastronomiques en nous fournissant des adresses à découvrir.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑