RIP – T4 – Albert – Prière de rendre l’âme sœur par Gaet’s et Monier

Éditions petit à petit – 112 pages – 27 août 2021

Toujours aussi glauque, sordide et morbide… Pour notre plus grand plaisir, reviennent les nettoyeurs de scènes de crimes.

Après Derrick, Maurice et Ahmed, au tour d’Albert de nous dévoiler ses petits secrets dans ce quatrième opus de la tellement réussie série RIP signée Gaet’s et Monier. Un tome supplémentaire qui arrive encore à nous surprendre, à renouveler le plaisir de lecture et à nous apporter des informations sur les autres personnages.

Albert, le dernier arrivé, si discret et tellement joyeux qu’il sifflote, chantonne des chansons d’amour car, Albert est amoureux de Dolores. Un coup de foudre. « Elle avait le visage d’un ange. Je l’aurais bien embrassée si elle n’avait pas eu du vomi plein la bouche. Bon, c’est vrai qu’elle était morte aussi… Ça s’fait trop pas. » Vous l’aurez compris pour Dolores, c’est moins réciproque. Difficile d’aimer quand la vie vous a quitté. Mais, pour celui qui a frôlé la mort et après de nombreuses années de coma, travaille aujourd’hui chez les nettoyeurs-pilleurs de scènes de crime, ce n’est qu’un détail.

Fil conducteur de la série, la fameuse bague disparue, refait parler d’elle et le scénario, revient sur l’assassinat d’Ahmed de l’épisode précédent. Ce tome 4 peut malgré tout, se lire indépendamment même si, je vous conseille de lire l’intégralité de la série.

L’atmosphère, les détails, glauques à souhait, sont toujours superbement mis en valeur par Julien Monier. Cet album est tout simplement une nouvelle réussite.

Le site de l’éditeur : https://www.petitapetit.fr/produit/rip-t4/

 » RIP, tome 3 – Ahmed – Au bon endroit, au mauvais moment »

Petit à petit 112 pages 28/08/2020

Retrouvons pour ce tome 3, nos travailleurs post-mortem dans cet univers glauque, magnifié par les illustrations de Julien Monier. C’est cette fois, après Derrick et Maurice, au tour d’Ahmed de se retrouver au cœur de l’histoire, au bon endroit, au mauvais moment.

L’histoire d’Ahmed, contée par le talentueux scénariste Gaëtan Petit, Gaet’s, c’est celle d’un expert en entomologie auprès de la police judicaire, qui voudra jouer au flic infiltré. Seulement quand la grenouille se veut faire aussi grosse que le bœuf, cela ne finit jamais bien.

Gaet’s et Julien Monier, nous offre au son des bourdonnements des mouches, une bande dessinée rivalisant avec les meilleurs polars. Le noir aussi peut être très bon au milieu de ces œuvres colorées.

Un grand bravo pour votre travail publié chez Petit à petit, Julien et Gaëtan. Je n’ai qu’une hâte, avoir le tome 4 : « Albert, prière de rendre l’âme sœur » en main.  

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑